hero3

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR …

 

 

AGENT ARTISTIQUE

L’agent artistique est celui qui, si vous êtes comédien(ne), s’occupe de vendre votre image et discute vos contrats. Son objectif : réussir à vous envoyer à un maximum de castings. Mais attention, un bon agent est celui qui vous place en bonne connaissance de la demande qui lui est faite et dans le respect de vos intérêts. Si votre agent est du style à dire : « Il leur faut un type costaud, typé sud-américain. Comment ça t’as pas le physique ? Tu mets des talonnettes et tu te colles une moustache, ça passera » Un conseil ? Fuyez !

 

BANDE DÉMO

Elle représente un outil supplémentaire pour faire valoir auprès du directeur de casting, vos talents de comédien(ne). En quelques minutes, elle vous permet de démontrer que vous savez jouer la tristesse, l’humour, l’angoisse, la tragédie comme personne. Un seul hic : elle représente un exercice difficile et mieux vaut être vraiment bon au risque d’apparaître vraiment mauvais…

 

BOOK

Le book sert à déterminer si vous êtes photogénique ou… pas. Outil incontournable de tout mannequin et/ou comédien, il rassemble vos meilleurs clichés. Certains castings se décident uniquement sur photo : c’est le booking direct. Alors attention, ne pensez pas réaliser votre book en piochant dans l’album de vos dernières vacances. Faites appel à un photographe professionnel !

 

BOOKING DIRECT

Le saviez-vous ? Il est possible de gagner un casting en restant tranquille dans son canapé. Pas possible ? Si, avec le booking direct qui se fait uniquement sur photo. Mais n’allez pas penser que tout est aussi facile !

 

BRIEF

Le brief explique et précise les attentes du directeur de casting. C’est à partir de cette petite note explicative que les bookers réalisent leur sélection. « On recherche un homme de 2,05 mètres pour réaliser un plongeon de 4 mètres pour une photo vantant les mérites d’une marque de maillots de bain. Le mannequin doit être athlétique, bronzé, rasé, sans être trop bodybuildé ». On oublie les petits dodus et les grands bossus.

 

COMPOSITE

Le composite, c’est votre carte de visite. Appelé compcard en anglais, il indique vos caractéristiques physiques – mensurations et taille en unités françaises et anglaises – et les coordonnées de votre agence sans oublier l’essentiel, à savoir les meilleures photos de votre book. Laissé au directeur de casting, il permet de laisser une trace de votre passage. Mais attention et on ne vous le répètera jamais assez : le composite comme le book ne peuvent être le fruit d’un travail personnel ou pire, celui de votre grand-mère à l’occasion d’un dîner de famille. Faites appel à un photographe professionnel !

 

CONTRAT DE TRAVAIL

C’est ce petit bout de papier qu’il vous faudra signer conjointement avec votre agence. Appelé aussi « voucher », il vous lie à l’agence qui vous emploie. Il est obligatoire et vous protège des mauvaises surprises.

 

CONTRAT DE CESSION DE DROITS

Attention, trois éléments essentiels doivent y figurer. Dans l’ordre ou le désordre, il s’agit du territoire où se déroulent le shooting ou le tournage, le support (print, vidéo…) et le temps de diffusion ou d’affichage. Ce contrat définit comment votre image sera utilisée et sur quelle durée. Si la pub pour les protections hygiéniques, celle-là même qui ne devait être diffusée que six mois en Amérique du Sud, apparaît comme par enchantement sur les télévisions françaises, une seule chose à faire : dégainer votre contrat de cession de droits illico !

 

DIRECTEUR DE CASTING

Le directeur de casting travaille en direct avec l’annonceur. Son rôle ? Trouver les mannequins/comédiens recherchés par son client pour sa prochaine campagne de pub. Comment ? En envoyant un « brief » le plus précis possible aux agences de comédiens/mannequins qui piochent dans leur fichier et réalisent une sélection. « Bonjour, je t’appelle pour le casting des yaourts sans sucre à la guariguette. Ils recherchent une fille fraîche, avec des taches de rousseurs et un rire cristallin. Le casting est demain entre 14h et 16h. Tu peux t’y rendre ? » : les bookers retiennent les candidats disponibles et les envoient au casting. Le directeur de casting, après les avoir rencontrés, peut ainsi faire son choix.

 

MANNEQUIN DÉTAIL

Attention, le mannequin de détail est avant tout un mannequin professionnel. C’est à dire ? On ne peut pas s’improviser mannequin de détail simplement parce qu’on a de beaux yeux bleus, de jolies mains, des doigts de pied magnifiques, des oreilles très très bien dessinées, la bouche d’Angelina Joli… « si si j’vous assure. On me le dit tout le temps »… Non non non ! On ne s’improvise pas mannequin ou comédien professionnel. Il faut savoir poser, être à l’aise devant une caméra, disponible, réactif, savoir mettre les parties de son corps en scène, se présenter auprès d’un client… Bref, mannequin de détail est un métier. Un vrai.

 

OPTION

Si l’on dit de vous que vous êtes « en option », surtout ne le prenez pas mal ! Cela signifie simplement que l’agence va prendre le temps de s’assurer de votre accord sur le shooting, les dates prévues, les tarifs appliqués avant de donner, au directeur de casting, son go définitif. Ce qui évite ainsi, les mauvaises surprises du type « il est OK sur le tarif mais seulement si vous le multipliez par deux », « c’est impeccable mais seul petit hic, il ne prend pas l’avion. Un soucis pour un shooting en Australie ? Mais nooooooon !!! Bref, un agent prévoyant et professionnel en vaut deux.

 

TALENT

Beaucoup caressent le rêve de devenir mannequin et envoient spontanément de jolies photos perso qui ont d’avantage leur place dans les réseaux sociaux. Photos en maillot de bain prises avec son iphone dans sa salle de bain accompagnées d’un « On me dit que je suis beau gosse », photo de vacances légendée « je suis la quatrième sur la droite »… ne peuvent suffire. Savoir poser, s’exprimer, être naturel, avoir du caractère, de la personnalité, jouer devant l’objectif ou la caméra… n’est pas donné à tout le monde. Et oui, c’est un métier et ceux qui réussissent ont ce petit quelque chose en plus qu’on appelle… talent.